Comment mettre en place une stratégie RSE dans son entreprise ?

La RSE est devenue un indispensable pour les grandes entreprises et les PME. En effet, il s’agit d’un véritable outil de stratégique. Créer une démarche RSE fiable est un gage de confiance pour vos clients.


Mais, qu’est-ce que la RSE ? Comment entamer une démarche RSE ? Quelles sont les étapes à suivre ?


Nous savons que vos questions sur la démarche RSE des entreprises sont nombreuses, et c’est pourquoi nous avons condensé tout ce qu’il y a à savoir sur le sujet dans cet article de blog.


Pour commencer, qu’est-ce que la RSE ?

La RSE est la Responsabilité Sociétale des Entreprises. Dans son Livre Vert de la Responsabilité Sociale des entreprises, l’UE définit la RSE comme :l’intégration volontaire des préoccupations sociales et écologiques des entreprises à leurs activités commerciales et leurs relations avec leurs parties prenantes.”


En bref, c’est considérer la performance globale de son entreprise sous 3 angles, ou 3 piliers :

  • Le social : valoriser l’égalité des chances et la diversité en favorisant le lien avec les communautés locales et les parties prenantes.

  • L’environnemental : en réduisant l’impact environnemental de son entreprise et en utilisant des ressources plus responsables tout en sensibilisant ses collaborateurs aux enjeux environnementaux.

  • L’économique : en soutenant des producteurs et fournisseurs locaux, en fournissant des produits et services de qualité et en valorisant la transparence. De même, il est possible de changer son business model pour le rendre plus vertueux et compatible avec les limites planétaires.


Les 3 piliers de la RSE - Environnemental, social, économique - Stratégie RS - Durable - écologique, écologie




Qu’est-ce qu’une démarche RSE ?

Une démarche RSE est une stratégie qui permet d’agir sur des engagements sociaux, environnementaux et économiques dans une entreprise.


Lorsque vous créez une véritable stratégie RSE, vous pouvez ainsi :

  • Développer une vision long terme pour votre entreprise.

  • Anticiper et réduire les risques auxquels vous êtes soumis.

  • Nouer des relations long terme avec les différentes parties prenantes.

  • Structurer votre gouvernance.


Mais comment mettre en place une stratégie RSE efficacement ?


De nombreuses entreprises se lancent chaque année, avec plus ou moins de succès. Vous avez très certainement déjà entendu parler de greenwashing. Il s’agit d’une pratique marketing visant à donner à son entreprise une image illusoire de responsabilité écologique. En effet, une communication dite “verte” ne veut pas toujours dire que l’entreprise s’engage sur des thématiques environnementales.


Il est important de faire les choses correctement afin de ne pas être accusé de greenwashing par les consommateurs, clients ou tout autre organisation. L’image de votre entreprise pourrait être compromise.


Heureusement, la RSE est encadrée, afin d’éviter les débordements.


Quelle réglementation pour la stratégie RSE d’une entreprise ?

Afin de fixer un cadre légal, différentes lois et normes ont vu le jour. Focus sur la réglementation en vigueur !


Qu’est-ce que la norme ISO 26000 ?

La norme ISO 26000 a été fixée par l’Organisation internationale de normalisation et vise à créer un cadre pour la RSE. Il s’agit du premier standard international de Responsabilité Sociétale des Entreprises (bien qu’elle s’adresse aussi aux RSO, la Responsabilité Sociétale des Organisations). Elle définit les notions de développement durable et de responsabilité sociétale pour les entreprises. C’est aussi la seule norme non certifiante.


La norme ISO 26000 structure la RSE autour de 7 piliers :

  • La gouvernance de l’organisation

  • L’environnement

  • Les droits humains

  • Les bonnes pratiques des affaires

  • La contribution au développement local

  • Les relations et conditions de travail

  • La protection des consommateurs


En bref, la norme ISO 26000 guide les entreprises qui créent leur démarche RSE et permet d’évaluer leurs engagements en faveur du développement durable.


Qu’est-ce que la loi Pacte pour la RSE des entreprises ?

La loi Pacte a été adoptée en 2019 en France. Elle permet aux entreprises et organisations de développer leurs engagements RSE. Les entreprises peuvent aller plus loin dans leur engagement en devenant des sociétés à mission. Pour cela, elles doivent inscrire dans leurs statuts leur raison d’être. Ce sont leurs objectifs sociaux et environnementaux, leurs gouvernances et leurs modalités de suivi de l’exécution de leurs missions.


En bref, cette loi est faite pour valoriser les engagements RSE de votre entreprise !



Quels sont les avantages de mettre en place une stratégie RSE ?

Vous augmentez la visibilité de votre entreprise grâce à la RSE



Communiquer sur votre démarche RSE vous permettra d’améliorer votre image de marque et de booster votre visibilité. En effet, les consommateurs et clients sont de plus en plus exigeants et attendent de plus en plus des entreprises.


En mettant en place une stratégie RSE pour votre entreprise, vous allez au devant de leurs attentes. En communiquant sur vos objectifs et actions, vous valorisez votre stratégie RSE et touchez plus de clients.


Afin d’éviter les mauvaises presses comme le greenwashing, la team WeCount vous recommande de toujours être sincère dans les actions que vous menez. Faites aussi preuve de transparence sur les pratiques de l’entreprise.


Aujourd’hui, les consommateurs deviennent de véritables consom’acteurs. Ils n’hésitent pas à se renseigner sur les actions réalisées par les entreprises chez lesquels ils achètent. Vous devez mériter leur confiance.


Vous attirez de nouveaux talents grâce à la RSE


Communiquer sur votre démarche RSE vous permettra de correspondre aux attentes des candidat.e.s qui postulent chez vous. C’est d’autant plus vrai pour la jeune génération qui a besoin de trouver du sens dans son travail au quotidien.


En effet, avoir une stratégie RSE bien ficelée peut vous permettre de faire pencher la balance en votre faveur lors de recrutements.


Vous engagez vos salariés grâce à la RSE



Pourquoi impliquer ses salariés ?


Tout simplement, pour créer un climat de confiance et de transparence avec eux. Tout comme avec vos clients, si vous instaurez une relation de confiance, il vous le rendront ! Ils pourront ainsi se projeter sur du long terme et s’impliquer d’autant plus car leur travail aura plus de sens pour eux.



Vous engagez votre entreprise pour un monde meilleur

Le dernier avantage, mais pas des moindres. En créant une stratégie RSE, vous engagez votre entreprise pour un monde meilleur. Vous agissez au quotidien en sachant que vos actions servent un grand but.


Et ça, ce n’est pas rien 😉



Les étapes pour débuter sa stratégie RSE

Etape 1 : se faire accompagner (ou non)

Vous ne savez pas par où commencer ? Que mettre en place en premier ? Comment prioriser ?


Sachez le, vous n’êtes pas seuls. Certaines entreprises peuvent vous accompagner pour mettre en place une bonne stratégie RSE.


Par exemple : des cabinets de conseils spécialisés (Utopies, Ekodev, Ernst&Young, etc.), une organisation patronale, la Chambre de Commerce et d’Industrie, une fédération professionnelle, l’ADEME…



Etape 2 : l’identification des parties prenantes et la communication de votre stratégie RSE

En interne

Tout d’abord, il est très important d’identifier les parties prenantes de la démarche RSE au sein de votre société. Que ce soit des collaborateurs, dirigeants, cadres ou encore syndicats, il est important de leur expliquer que vous comptez développer une stratégie RSE.


Ainsi, ils comprendront pourquoi vous les sollicitez par la suite et se sentiront plus impliqués dans la démarche.


Pour leur faire comprendre l’intérêt de développer une stratégie RSE, vous pouvez proposer des moments de sensibilisation aux enjeux écologiques et sociaux. Par exemple la projection de documentaires, l’animation de Fresque du Climat, une sortie team building…


En externe

Toutes les personnes avec qui vous travaillez sont concernées par les actions que vous allez mettre en place, que ce soit en interne ou… en externe. Qu’ils soient fournisseurs, clients, actionnaires ou sous-traitants, vous devez communiquer sur votre stratégie et expliquer votre démarche.


La transparence est un facteur clé d’une bonne stratégie RSE.



Etape 3 : faire un audit interne de l’entreprise

La RSE a pour but de mettre en place des actions afin d’engager socialement et environnementalement votre entreprise.


Mais comment mettre en place des actions vraiment efficaces ? Quelles sont les actions à prioriser ?


Vous le saurez en réalisant un audit interne de votre entreprise. Ainsi, il vous permettra de faire un état des lieux de l’existant et de voir sur quoi vous focaliser par la suite.



Faire un bilan carbone pour prioriser vos engagements dans la lutte contre le réchauffement climatique

Pour définir vos priorités et gagner en efficacité en terme d’engagements climatiques, vous pouvez effectuer un bilan carbone.


Qu’est-ce qu’un bilan carbone ?

Le bilan carbone vous permet de comptabiliser vos émissions de gaz à effet de serre. Ce bilan est actuellement obligatoire pour les entreprises de plus de 500 salariés et pourrait devenir obligatoire pour quasiment toutes les entreprises dans les prochaines années.


Comment réaliser son bilan carbone ?

Tout d’abord, il faut savoir qu’il existe plusieurs méthodologies de comptabilité carbone :

  • La méthode Bilan Carbone de l’ABC (Association Bilan Carbone) et l’IFC (l’Institut de Formation Carbone). Il s’agit de la méthodologie la plus répandue en France. C’est d’ailleurs celle utilisée pour le reporting BEGES demandé par les autorités françaises.

  • Le GHG Protocol, une méthodologie internationale pour communiquer sur son empreinte carbone.

Pour vous aider dans votre comptabilité carbone, vous pouvez utiliser une plateforme en ligne, souvent plus intuitive et plus simple à prendre en main que le excel fournit pour la méthode Bilan Carbone.


Voici d'ailleurs un de nos article qui pourrait vous aider : Quels outils pour calculer facilement tous les scopes de son bilan carbone ?


De même, des programmes d’accompagnement existent pour vous aider à mettre en place ce bilan carbone.



Réaliser un audit interne de l’entreprise pour définir vos actions sociales

Cet audit social RSE vous permettra de faire un état des lieux sur votre entreprise. Vous pourrez ainsi mesurer l’efficacité de votre politique RH, vérifier la conformité de votre réglementation et prouver votre engagement.



Etape 4 : créer un plan d’action

Nous rentrons maintenant dans le vif du sujet.


Vous devez fixer des objectifs et actions à mettre en place à court, moyen et long termes en priorisant. On ne peut pas être sur tous les fronts !


Tous vos objectifs doivent être SMART (Spécifiques, Mesurables, Atteignables, Réalistes et Temporellement définis.)


Pour vous aider à la réalisation de ce plan d’actions, voici quelques pistes :

  • Vous pouvez effectuer un benchmark des actions RSE de vos concurrents. Vous pourrez ainsi observer des bonnes pratiques, voir quels sont leurs engagements, vous donner de nouvelles idées…

  • Vous pouvez aussi miser sur l’intelligence collective en demandant à vos employés de prendre part à l’élaboration du plan d’action. Ce sont eux qui connaissent le mieux leur métier, et donc le moyen de les changer.

Mais le principal : ne vous éparpillez pas ! Il vaut mieux fixer peu d’objectifs mais qui auront un grand impact pour commencer.



Etape 5 : communiquer sur vos objectifs RSE

En arrivant à cette étape, le gros du travail a déjà été réalisé. Place à l’activation de votre stratégie RSE !


Dans tous les cas, vous devez créer une charte RSE pour clarifier vos engagements et vos objectifs. Avec ce document, vous faciliterez la communication en interne et en externe.


Communiquer sur sa stratégie RSE en interne

Vous devez maintenant tenir au courant vos équipes du travail qui a été réalisé. Le but est qu’ils comprennent que leur soutien vous a aidé, mais qu’ils se sentent aussi impliqués dans la démarche et prêts à faire les actions qui ont été décidées.

Différents supports peuvent être utilisés pour communiquer en interne :

  • L’intranet

  • Le mailing

  • Le journal d’entreprise

  • Les affichages

Vous pouvez aussi proposer à vos salariés des formations.



Communiquer sur sa stratégie RSE en externe

Afin que vous puissiez obtenir tous les bénéfices de la création de votre stratégie RSE, vous devez communiquer sur vos actions et résultats.


Mais sur quels supports ?

  • Les réseaux sociaux

  • Le site internet

  • Le mailing

  • Les affichages

Dans tous les cas : donnez vos les moyens d’atteindre vos objectifs et restez transparents et honnêtes afin d’éviter le greenwashing ! C’est la clé du succès de votre stratégie.


Alors, quand est-ce que vous vous lancez ? 👀